A quoi sert le Sodium chloride ?

sodium chloride

Plutôt polyvalent, le sodium chloride ou chlorure de sodium (sel) est l’un de ses composants chimiques que l’on retrouve dans de nombreux produits cosmétiques ou capillaires. Si certains fabricants le traite de décapants, d’autres par contre le jugent tout à fait sain . Mais qu’en est-il réellement. Nous vous disons tour sur cet ingrédient polyvalent.

Sodium chloride, c’est quoi ?

Plus communément connu sous l’appellation sel de table ou sel de cuisine, ou tout simplement sel dans le langage courant, le sodium chloride est un composé chimique ionique de formule NaCl. Encore appelé sel marin, il est le principal produit dissout dans l’eau de mer.

Le sodium chloride est en réalité d’un exhausteur de goût universel, plus ou moins raffiné. On l’utilise depuis des temps immémoriaux pour l’assaisonnement, la préservation et la conservation des aliments mais aussi dans les cosmétiques. On le retrouve notamment dans la plupart des aliments de commerce à savoir le sel de table, les condiments (moutarde, cornichons…), les biscuits apéritifs ou les chips.

Sodium chloride : les différents types

Le chlorure de sodium se retrouve sous différentes formes qui sont les suivantes :

  • Le sel gris : formé par agglomération de trémie, ce type de sel se présente sous la forme de gros cristaux.
  • Le sel de terre : il s’agit de la halite, sous une forme plus impure,
  • La fleur de sel : c’est le sel marin récolté tel quel,
  • Le sel végétal : encore appelé alcali végétal, le sodium chloride sous sa forme alcaline s’obtient à partir de la cendre d’une matière végétale comprenant du carbonate de potassium ou de la potasse,
  • Le pain de sel : il s’agit d’une mise en forme du sel sous une forme compacte d’obus cylindrique,
  • Le léchon de sel : le chable par les animaux sauvages, il se présente sous une forme solide, plus ou moins arrondie et petite.

Origine et extraction du sodium chloride

Le chlorure de sodium provient de plusieurs sources ou procédés différentes :

Les salins ou marais salants

Le chlorure de sodium obtenu dans les marais salants est obtenu par saliculture industrielle ou traditionnelle. Il est nommé sel marin.

Les mines salines ou les mines

Ici, l’extraction se fait par Roche évaporite saline. Plutôt impur ou non purifié, ce sel nommé halite ou sel de gemme, peut être utilisé pour empêcher le verglas ou favoriser le déneigement.

Synthétisation

Le chlorure de sodium peut également être obtenu grâce à une réaction à haute température entre le Sodium métallique (Na) et le Dichlore (CI²).

Utilisation du sodium chloride

De manière générale, le chlorure de sodium est utilisé dans le domaine alimentaire et plus précisément  à la cuisine, pour saler les aliments. En industrie chimique, il se présente comme un ingrédient de base pour la production du chlore et de la soude. Mais c’est surtout en cosmétique que ce composant chimique est le plus utilisé.

En réalité, il est très fréquent de retrouver le chlorure de sodium dans la composition des shampooings et gels de douche.  Il y jour en effet le rôle d’épaississant. Le sodium chloride sera également utilisé comme agent nettoyant ou anti-mauvaise odeur dans les préparations bucco-dentaires.

A cause de ses nombreux atouts et surtout parce qu’il est naturel, le chlorure de sodium sera particulièrement recommandé en bio. Il faudra toutefois noté que le produit ne possède pas que des vertus. En effet, lorsque sa concentration est trop prononcée, il aurait tendance à causer des irritations du cuir chevelu ou de la peau.

Les fonctions du sodium chloride

Plus communément appelé sel de table, le chlorure de sodium est un composant ultra polyvalent. Il possède en effet de nombreuses fonctions. Il agira en effet comme un :

Agent de foisonnement

En tant qu’agent de foisonnement, le sel de table servira à réduire la densité apparente des cosmétiques,

Agent de contrôle de la viscosité

A l’égard du cetearyl alcohol, le chlorure de sodium permet aussi d’augmenter ou de diminuer la viscosité des cosmétiques. Le sodium chloride se retrouvera notamment dans les produits lavants liquides, les shampooings ou gels de douche pour faire précipiter les sels des tensios actifs anioniques et donc d’épaissir le produit.

Agent d’hygiène buccale

Dans l’entretien dentaire, le chlorure de sodium fournir des propriétés de nettoyant, protecteur et désodorisant aux produits destinés à l’hygiène buccale. En d’autres, il jouera un rôle d’assainissant et d’exhausteur de goût dans les produits d’hygiène bucco-dentaire.

Agent masquant :

Ici, il servira d’inhibiteurs ou sera utilisé pour réduire l’odeur ou le goût de base du produit.

Agent de synthèse du sodium chloride

Dans le domaine de la santé, le chlorure de sodium sera utile pour rendre compatible un produit à un usage systémique. A cet effet, on le retrouvera énormément dans les solutions isotoniques tels que le sérum physiologique (solution pure contenant 0.9% de sel de table), certains produits injectables pour pour les nettoyants pour yeux.

Sodium chloride : avantages et risque

Il va sans dire que le chlorure de sodium possède de nombreux bienfaits. Tout d’abord, il faut savoir qu’une bonne concentration de sodium dans l’organisme favorise un équilibre hydrique du corps. Les différents mouvements d’eau entre les compartiments extracellulaire et intracellulaire sont alors régulés.

Enfin, le sodium chloride régule la pression artérielle, améliore la transmission de l’influx nerveux au niveau des neurones dans le cerveau et régule le mécanisme de contraction musculaire.  Toutefois, un excès de cette substance peut être à l’origine d’une hypertension artérielle. Par ailleurs, il constitue un facteur de risque d’ostéoporose et serait à la base de certains cancers digestifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *