Stase stercorale : définition, causes, symptômes et traitement

stase-stercorale

La stase stercorale est l’une des complications de la constipation. Particulièrement sévère, elle nécessite une prise en charge immédiate du patient. Toutefois, pour trouver la meilleure solution pour soigner ce trouble, il est nécessaire d’en comprendre les causes, effets et symptômes. Découvrez dans cet article tout ce vous devez savoir sur cette maladie particulière.

La stase stercorale : qu’est-ce que c’est ?

La stase stercorale est le terme médical qui désigne la stagnation des selles dans le transit intestinal, plus précisément dans le gros intestin. Très sévère, elle entraîne une interruption des fluides qui ne s’évacuent plus correctement du corps.

Particulièrement difficile à diagnostiquer, ce trouble intestinal résulte de plusieurs facteurs que sont :

  • Une mauvaise alimentation,
  • Le stress,
  • Une mauvaise hygiène de vie ou,
  • Un manque d’exercice physique.

Il faut savoir que lorsque le côlon perd de sa fermeté, il arrête de faire son travail correctement. Vu qu’il devient moins tonique, les aliments circulent moins bien et restent donc stockés dans le tube digestif. Si le mal n’est pas traité à temps, les matières fécales et les gaz s’accumulent dans le côlon, créant ainsi des ballonnements ou un côlon irritable, ce qui conduit à la stase stercorale.

Quels sont les causes et symptômes de la stase stercorale ?

Il arrive que la stase stercorale se complique par une infection. Celle-ci touche alors le réservoir du rectum. S’ensuit un  phénomène appelé le syndrome du «méga rectum » qui entraîne une constipation sévère chez le malade.

Ce dernier va de moins en moins aux toilettes (3 fois par semaine au plus) et ses selles deviennent sèches et dures, provoquant des douleurs au niveau de l’anus. D’autres symptômes tels que la perte de poids, les ballonnements en continu, la présence de sang dans les selles ou encore les douleurs abdominales aiguës seront notés chez le patient.

Comment soigner une stase stercorale ?

Il existe de nombreux traitements pour la stase stercorale. Parmi les plus importants , on retrouve :

  • Les laxatifs : ils favorisent la défécation chez le patient. Lorsque ce dernier les prend, ses selles sortent plus facilement du rectum, ce qui allège voir élimine les douleurs. On distingue les laxatifs naturels (l’huile de paraffine) et chimiques. Quelque soit celui que le patient prend, il sera important qu’il n’en abuse pas. En réalité, ils peuvent parfois perturber le transit intestinal.
  • Une opération chirurgicale : ce traitement est radicale et permet d’éviter l’hospitalisation.
  • Le lavement anal : si la constipation persiste depuis plus de deux jours, alors ce traitement sera le plus adapté.

Les bonnes habitudes pour éviter la stase stercorale

Outre les traitements médicamenteux et la chirurgie, certaines bonnes habitudes alimentaires peuvent permettre d’améliorer le transit intestinal. L’adoption d’une habitude alimentaire saine est indispensable pour prévenir ou guérir de la stase stercorale. A cet  effet, il faudra :

  • Boire beaucoup d’eau minérale riches en magnésium pour hydrater le côlon et les intestins,
  • Privilégiez les légumes et fruits secs (kiwis, pruneaux) ainsi que les céréales complètes pour prévenir la constipation,
  • Le café noir, l’huile de tournesol ou d’olive sont également recommandés,

Pour  éviter la stase stercorale et aider l’organisme à mieux faire son travail, il sera préférable de manger à la même heure chaque jour. La pratique d’exercices physiques tels que le jogging ou le vélo ou un sommeil peuvent plus régulier peuvent aussi aider à contrôler le stress, l’une des causes de la stase stercorale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *